À propos

 À propos

The Wo/andering Mind est né à cette époque charnière de l’existence d’une jeune adulte qui, après avoir nonchalamment poussé dans la serre de l’université, sous les rayons chauds et vivifiants de la bibliothèque, se retrouve plantée dans la vie, la vraie ; celle souvent hostile aux lents et aux rêveurs, celle où l’on est défini par ce que l’on fait plutôt que par ce que l’on est. Dans ce contexte, le désœuvrement forcé du jeune diplômé en sciences humaines cesse d’être un simple complément circonstanciel pour devenir un attribut du sujet. Temps de l’errance- de musées en livres, de pays en questions- autant de manifestations erratiques d’un intellect en jachère.
Et puis, à force de déambuler au gré des vents, on finit par amasser des boutures d’idées, des pensées en rhizome ; et pour peu que l’on décide de suivre les racines entremêlées de ces dernières, voilà que l’on se retrouve sur un autre territoire où, bientôt, se manifesteront de nouvelles conceptions.

The Wo/andering Mind est la réalisation de l’idée que de l’errance (to wander) naît la réflexion (to wonder), et que, réciproquement, toute pensée nécessite de divaguer pour prendre forme. Ainsi, le blog est-il conçu comme un espace où l’esprit se promène, s’interroge, les deux à la fois ou l’un après l’autre, de galeries d’art en revues, musées, bibliothèques…

À l’image du fil continu qui lui donne son identité graphique, The Wo/andering Mind propose une série de cheminements autour de l’art contemporain. Il s’adresse à un lecteur lui aussi promeneur qui chercherait un banc au détour d’un chemin pour reprendre son souffle du tourbillon d’actualités artistiques. Il y est libre de prendre la voie qui l’inspire, de chemins rectilignes en détours heureux, grâce un maillage interne qui cherchera toujours à ce que les sujets dialoguent entre eux, s’affrontent parfois, mais jamais ne s’ignorent. L’objectif est de partager de manière décomplexée mais critique cet engagement vis-à-vis de l’art contemporain.
The Wo/andering Mind se définit ainsi comme une tentative sur le fil pour rendre compte des dynamiques de l’art aujourd’hui; d’un art qui- loin d’être la simple monnaie à laquelle beaucoup le réduise- assume sa part de subversion discrète, à l’écart parfois du brouhaha médiatique, et dont le mode d’être ressemble plus à celui d’un petit caillou dans la chaussure, à celui d’un passager clandestin qui nous accompagne dans notre marche à travers l’Histoire, que l’on tolère, mais dont l’existence toujours pique notre conscience.

 

 

L’auteur

Delphine Lopez est titulaire d’un Master de Recherches en Histoire de l’Art contemporain à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Issue d’une formation littéraire, ses recherches se concentrent sur les apports théoriques des courants postcoloniaux et des études genre pour l’histoire de l’art contemporain. Elle est spécialisée dans les nouveaux médias, et a rédigé deux mémoires de recherche sur l’art vidéo. Son dernier mémoire analyse la forme de l’essai vidéographique dans l’œuvre de l’artiste Ursula Biemann.

 

Des suggestions? Un projet à faire connaître? Une envie de collaborer avec The Wo/andering Mind? N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous. À très vite!

Suivez-nous
Facebooktwitterinstagram