22 décembre: SALÒ invite le coiffuriste Charlie Le Mindu (+1 surprise)

SALÒ. Non ce n’est pas une insulte, c’est le nom du nouveau club artistique de la capitale parisienne. Installé dans l’ancien local du Social Club lieu emblématique d’une génération de fêtards amoureux de musique électronique, le club entend faire la part belle à une scène artistique créative et alternative.

(PS: des places sont à gagner pour vous et la personne de votre choix pour le réveillon du 31 décembre et les soirées du 29 et 30 décembre 2016. Rendez-vous à la fin de l’article pour participer)

 

SALÒ, Pasolini et la liberté d’expression

Le club doit son nom au film Salò ou les 120 journées de Sodome, dernier chef-d’œuvre réalisé en 1976, résolument sombre et sulfureux, du réalisateur Pier Paolo Pasolini assassiné avant sa sortie. Inspiré librement de l’œuvre littéraire du Marquis de Sade, le film met en scène le déroulement du plan pervers de quatre notables italiens qui décident de capturer 9 jeunes hommes et 9 jeunes femmes pour les enfermer dans un palais où ils sont soumis aux pulsions du désir et blessures de la douleur. Le choix de Salò par le réalisateur, une ville d’Italie près du Lac de Grade n’est pas anodin. C’est là que Benito Mussolini tout juste libéré par les troupes de l’armée nazie s’est installé. À sa sortie, le film fit scandale et reste aujourd’hui encore censuré dans de nombreux pays en Europe.

En revendiquant ostensiblement cette référence, le club prend le parti de la liberté d’expression conter la censure et bien-pensance, l’éloge d’une puissance créative libérée et expérimentale contre la norme établie et uniformisante.

Charlie Le Mindu, collection A/W 2013. Salò. Calendrier de l'Avent culturel, The Wo/andering Mind 2016

Charlie Le Mindu, Gold Sabah, Fashion Week collection A/W 2013, Galerie Lafayette

Une scène alternative

On doit le SALÒ au collectif Manifesto à l’origine de plusieurs clubs-concepts tels que le Silencio de David Lynch, Le Wanderlust ou encore les Nuits Fauves qui animent depuis quelques années déjà les nuits parisiennes branchées. Aux commandes de SALÒ cette fois, on retrouve Coralie Gauthier et Anne-Claire Gallet, déjà connue pour leurs soirées débridées Flash Cocottes.

Toutes les deux semaines, un artiste issu d’une scène créative plutôt underground est invité à prendre les rênes du lieu à travers la création d’une atmosphère inédite et à son image. Lors de l’ouverture officielle du club en novembre dernier, la rencontre avec l’univers du photographe Antoine d’Agata n’a laissé personne indifférent. Les nombreux écrans disséminés dans la structure métallique du sous-sol ponctuaient le parcours jusqu’à la scène d’images colorées saturées de sensualité jusqu’au vice donnant un goût bien déroutant à la bière du soir.
Car la particularité de SALÒ c’est de jongler sans complexe entre le lieu d’art et le lieu de fête. L’intervention des artistes invités se lit jusque dans la programmation des concerts, performances et autres DJ sets de la semaine. La formule est radicale : la rencontre entre artistes et monde de la nuit fait de SALÒ un véritable terrain d’expérimentation et d’expériences à vivre aussi bien sensorielles qu’intellectuelles.

Charlie Le Mindu, SALÒ, calendrier de l'Avent The Wo/andering Mind 2016

Fêtez un réveillon du 31 décembre échevelé(e)s avec Charlie Le Mindu

Charlie Le Mindu

Pour la fin de l’année, c’est l’excentrique Charlie Le Mindu qui prend possession de l’antre artistico-fêtarde. L’homme s’est fait connaître par ses créations de design capillaire toutes plus folles les unes que les autres. À son actif, la réalisation d’une perruque de 10 mètres pour la chanteuse Peaches mais aussi les nœuds et autres torsades flamboyantes de la pop Lady Gaga. À travers la « haute coiffure », sculpture de cheveux, c’est tout un métier que celui que le chorégraphe Philippe Découflé appelle « coiffuriste » réinvente (contraction de coiffeur et artiste). Récemment sur le devant de la scène du Palais de Tokyo dans le cadre du festival Do Disturb, Charlie Le Mindu promet de réserver un traitement fantasque et hirsute à la fin de l’année et à l’emblématique réveillon du 31 décembre. Accrochez-vous, ça va décoiffer.

Surprise du Jour

SALÒ et The Wo/andering Mind, soirée Charlie Le Mindu, calendrier de l'Avent 2016

Pour célébrer la fin de 2016 en beauté et commencer 2017 sur les chapeaux de roue, SALÒ le club artistique vous offre des places pour vous et la personne de votre choix pour la dernière programmation de l’année avec Charlie Le Mindu les 29, 30 e 31 décembre 2016. À gagner :

5 x 2 places pour vous et la personne de votre choix le vendredi 29 ou le samedi 30 décembre

3 x 2 places pour vous et la personne de votre choix pour le réveillon du 31 décembre après 23h.

Tirage au sort gratuit et sans obligation d’achat, ouvert à toute personne physique et majeure résidant en France Métropolitaine. La participation au jeu s’effectue uniquement par voie électronique. Le tirage au sort est ouvert à la participation du 22 au 26 décembre 2016 à minuit.

Mise à jour le 17/01/2017: Les inscriptions pour ce tirage au sort sont closes (mais on vous invite chaleureusement à nous suivre sur notre page Facebook!)

Partager
Facebooktwitter

Suivez-nous
Facebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Further Projects