12 décembre: 5 jeunes artistes à suivre sur Ocurieux.com

Pour ce premier jour du calendrier de l’Avent, nous avons décidé de mettre en lumière l’un de nos premiers partenaires : Ocurieux.

 

(PS : rendez-vous à la fin de l’article pour une première belle surprise de ce calendrier de l’Avent culturel)

 

De haut en bas: Bea, Texture, 2015- œuvre sur papier; Cut Up 3, 2015- œuvre sur papier; Sans Titre 3, 2015- oeuvre sur papier. Courtesy: Ocurieux. The Wo/andering Mind, calendrier de l'Avent culturel décembre 2016

De haut en bas: Bea, Texture, 2015- œuvre sur papier; Cut Up 3, 2015- œuvre sur papier; Sans Titre 3, 2015- oeuvre sur papier. Courtesy: Ocurieux

Il y a quelques mois, on vous présentait Ocurieux et sa plateforme d’art contemporain émergent. Alors nouveau venu sur le marché de la vente en ligne d’œuvres d’art, Ocurieux entendait se démarquer de ces congénères en laissant la part belle aux jeunes artistes et en rendant l’acte d’achat d’art accessible à tous. Ocurieux offrait alors la possibilité de posséder une œuvre unique à des prix très abordables (à partir d’une soixantaine d’euros). Qu’en est-il presque six mois plus tard ? Nous sommes allés faire un tour sur le site internet et, bonne nouvelle, il y a toujours autant de talents à y découvrir.

Bea

Découpage, assemblage, collage : la pratique de Bea à tout de la lecture contemporaine du Dadaïsme. L’artiste utilise le hasard comme on utilise un pinceau, il devient élément déterminant de l’acte de création. Mais l’usage n’en est pas dilettante, au contraire. La construction soignée en superposition comme dans Cut Up et la déclinaison sérielle témoigne d’une vue d’ensemble savamment étudiée par l’artiste.

Victor de Bernis

 

De gauche à droite: Victor de Bernis, Homme et Machine, 2015- œuvre sur papier; Sans Titre (tâche stellaire), 2015, œuvre sur papier; Gravité, 2015- peinture. Courtesy Ocurieux. The Wo/andering Mind, calendrier de l'Avent culturel décembre 2016

De gauche à droite: Victor de Bernis, Homme et Machine, 2015- œuvre sur papier; Sans Titre (tâche stellaire), 2015, œuvre sur papier; Gravité, 2015- peinture. Courtesy Ocurieux

Dans le cosmos. C’est là que Victor de Bernis, étudiant aux Beaux-Arts de Paris inscrit la plupart des travaux qu’il présente sur Ocurieux. Avec ses œuvres en blanc  sur papier noir, souvent composées en plan serré autour du motif, l’artiste joue de sa touche pour tirer le spectateur vers un état d’abstraction contemplatif. Car, à travers le traitement de ces immensités que l’art échoue d’ailleurs souvent à représenter, c’est bien un questionnement sur la place de l’homme dans l’univers que développe l’artiste.

Léa Duronsoy

De gauche à droite: Léa Duronsoy, LD4, 2014- acrylique sur toile; LD6, 2016- acrylique sur toile. Courtesy Ocurieux. The Wo:andering Mind, calendrier de l'Avent culturel décembre 2016

De gauche à droite: Léa Duronsoy, LD4, 2014- acrylique sur toile; LD6, 2016- acrylique sur toile. Courtesy Ocurieux

Avec des références telles que Pierre Soulage, Henri Matisse ou Joan Mitchell, Léa Duronsoy inscrit sa pratique dans l’histoire de la peinture, médium pourtant plutôt délaissé des nouvelles générations d’artistes. Le mouvement, les photographies floues constituent le point de départ d’une réflexion plastique que l’artiste pousse dans ces retranchements en rendant un hommage vibrant de couleur et de matière à la déformation et à l’effacement du motif.

Alison Vignault

De gauche à droite: Alisson Vignault, Forme Disparue, 2014- moulage à la pâte à modeler durcissante; Flou, 2015- graphite sur papier; Hair Still, 2015- huile sur bois. Courtesy Ocurieux. The Wo/andering Mind, calendrier de l'Avent culturel, décembre 2016

De gauche à droite: Alison Vignault, Forme Disparue, 2014- moulage à la pâte à modeler durcissante; Flou, 2015- graphite sur papier; Hair Still, 2015- huile sur bois. Courtesy Ocurieux

Dans le travail d’Alison Vignault, la réflexion sur la matière occupe une place primordiale. Que ce soit à l’aide de pâte à modeler durcissante, d’huile sur bois ou de graphite sur papier,  les textures s’affirment toujours comme partie prenante du sens de l’œuvre. L’artiste prend d’ailleurs soin de conserver les traces du travail de la matière, comme avec Forme disparue, l’empreinte d’un objet qui n’est plus là devenue sculpture autonome capable de soulever son propre réseau de souvenirs.

Charles Wendehenne, De la flaque au regard, 2016- encre sur papier; Suite à pois, 2015- encre sur papier; Suite à Rayures, 2015- encre sur papier. Courtesy: Ocurieux. The Wp/andering Mind, calendrier de l'Avent culturel

De gauche à droite: Charles Wendehenne, De la flaque au regard, 2016- encre sur papier; Suite à pois, 2015- encre sur papier; Suite à Rayures, 2015- encre sur papier. Courtesy: Ocurieux

Charles Wendehenne

Déformation professionnelle oblige, Charles Wendehenne, étudiant à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon porte un regard hautement structuré- pour ne pas dire structurel- sur nos déambulations urbaines. En découlent de drôles de personnages, corps hybrides et malléables, pourtant solidement incarnés dans la ligne du dessin. Les Suites, ces personnages au costume double dont on a forcément croisé un des côtés évoquent à eux seuls la frénésie de la ville, entre épiphanie et dislocation.

 

 Partenariat Ocurieux et The Wo/andering Mind: gagnez 2à cartes cadeaux d'une valeur de 20€ valables un an sur le site Ocurieux.com

 

La Surprise du Jour

Tentez de gagner l’une des 20 cartes cadeaux d’une valeur de 20€ mise en jeu par Ocurieux. Avec un catalogue d’œuvres débutant à 60€, c’est l’occasion d’acquérir ou d’offrir une œuvre originale et de soutenir le début de carrière d’un jeune artiste.

Tirage au sort gratuit et sans obligation d’achat, ouvert à toute personne physique et majeure résidant en France Métropolitaine. La participation au jeu s’effectue uniquement par voie électronique. Le tirage au sort est ouvert à la participation du 12 décembre 2016 au 25 janvier 2017.

Mise à jour le 02/02/2017: Les inscriptions pour ce tirage au sort sont closes (mais on vous invite chaleureusement à nous suivre sur notre page Facebook!)

Image de couverture: Léa Duronsoy, Dame de pique noire, 2015- linogravure

Partager
Facebooktwitter

Suivez-nous
Facebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Further Projects