D’une Foire à l’Autre- Jour 4: le Top 5 des œuvres les plus kitsch de la FIAC 2016

,

Pour conclure cette semaine dédiée aux foires d’art contemporain à Paris, prenons un peu de hauteur avec un classement d’un genre un peu particulier. Si vous cherchez de l’esthétisme et du beau, allez plutôt faire un tour sur le compte instagram de The Wo/andering Mind car ici, le prix se joue sur un autre terrain : le classement des 5 cinq œuvres les plus kitsch de la FIAC 2016. Roulements de tambour et suspens intenable, c’est parti pour le show !- Par Delphine Lopez

 

Chloé Wise, It’s Cool to be Fun. Courtesy: Almine Rech.Photo : ©Delphine Lopez. Top 5 oeuvres les plus kitsch de la FIAC 2016

Chloé Wise, It’s Cool to be Fun. Courtesy: Almine Rech.Photo : ©Delphine Lopez

N°5 : Chloé Wise, La femme aux pattes au pesto

La très branchée artiste canadienne Chloé Wise expose sur le stand de la galerie Almine Rech It’s Cool to Be Fun, une œuvre entre peinture et sculpture reprenant deux de ses thèmes favoris : la nourriture et l’autoportrait.

À lire: Est-il bien raisonnable de visiter les foires quand on aime (vraiment) l’art?

N°4 : Yoshitomo Nara ou l’innocence qui fait froid dans le dos

 

Yoshitomo Nara, installation de dessins. Courtesy: Blum&Poe. Photo : ©Delphine Lopez. Top 5 oeuvres les plus kitsch de la FIAC 2016

Yoshitomo Nara, installation de dessins. Courtesy: Blum&Poe. Photo : ©Delphine Lopez

Art brut, enfantin, art naïf ? Les portraits aux traits épurés d’Yoshitomo Nara nous regardent avec des grands yeux de désespoir… qu’on serait bien tenté de leur rendre sans délais!

N°3 : L’incurable provocateur Paul McCarthy

Paul McCarthy, White Snow Drawf (Bashful), 2011. Courtesy: Xavier Hufkens. Photo : ©Delphine Lopez. oeuvres kitsch de la Fiac 2016

Paul McCarthy, White Snow Dwarf (Bashful), 2011. Courtesy: Xavier Hufkens. Photo : ©Delphine Lopez

Maître de la provocation s’il en faut, Paul McCarthy et son œuvre en silicone rose brouille les frontières entre le kitsch pur et la critique cinglante de l’univers Disney, le premier étant de toute évidence le résultat du second.

À lire: la stratégie de la FPFC (FIAC Pour Fauché(e)s Cultivé(é)s)

N°2 : Buffalo Bill/Grill/Minotaur, Sean Landers

Sean Landers, Buffalo Minotaur, 2016- peinture à l'huile. Courtesy: Capitain Petzel. Photo : ©Delphine Lopez. Top 5 des œuvres les plus kitsch de la FIAC 2016

Sean Landers, Buffalo Minotaur, 2016- peinture à l’huile. Courtesy: Capitain Petzel. Photo : ©Delphine Lopez

On perçoit bien les multiples références de Sean Landers à Dali et à l’univers surréaliste auquel il ajoute sa propre réserve d’images mentales. Le traitement un peu daté de cette peinture à l’huile semble malheureusement contribuer au kitsch déjà vu du sujet.

N°1- THE WINNER IS :  Nathalie Dujrberg, Hans Berg et leur sausage rat

Nathalie Dujrberg et Hans Berg, Rat in Slippers on Sausage Bike, 2016, Lisson Gallery. Photo : ©Delphine Lopez. Top 5 oeuvres kitsch de la FIAC 2016

Nathalie Dujrberg et Hans Berg, Rat in Slippers on Sausage Bike, 2016, Courtesy: Lisson Gallery. Photo : ©Delphine Lopez

Les foires d’art contemporain sont le lieu de tous les possibles; comme le prouve la Lisson Gallery qui fait cohabiter les toiles colorées et abstraites d’Anish Kapoor avec cette sculpture de Nathalie Dujrberg et Hans Berg. Définition du postmodernisme ? Peut-être, mais on garde ça pour un autre article.

Verdict: quelle est votre oeuvre préférée?

Image de couverture: Ugo Rondinone, MOONRISE. east. january, 2005. Courtesy Eva Presenhuber. Photo : ©Delphine Lopez

 

 

Partager
Facebooktwitter

Suivez-nous
Facebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Further Projects