Les Derniers Instants du Roi Eliasson à Versailles

,

Chaque été, le Château de Versailles laisse carte blanche à un artiste contemporain afin d’installer une série d’œuvres dans le décor grandiose du bâtiment et de ses jardins. Cette année, l’artiste danois Olafur Eliasson était l’invité d’honneur à la cours du roi. Retour en images.

 

Olafur Eliasson, Your sens of Unity, 2016 Château de Versailles. Photo Delphine Lopez

 

Hier, les lumières des installations d’Olafur Eliasson ont cessé de se mêler à celles du Château de Versailles après une collaboration éblouissante durant l’été. Ruée dans les brancards, il s’agissait de saisir les derniers instants d’un dialogue ambigu entre faste et vanité.

Olafur Eliasson, Fog Assembly, 2016, Château de Versailles. Photo Delphine Lopez

 

Olafur Eliasson, Solar Compression, 2016. Château de Versailles. Photo Delphine Lopez

 

Jusqu’à présent, un instinct empêcheur de tourner en rond m’avait tenu à l’écart de la demeure du roi. Un pressentiment que seule une saison ambiguë comme l’automne pourrait faire advenir la totalité du sens de l’œuvre. Le décor idéal de la lumière et des jardins pour le crépuscule d’une idole.

Olafur Eliasson, Deep Mirror (Yellow) et Deep Mirror (Black), 2016. Château de Versailles, Photo Delphine Lopez

Regard ironique de soi sur soi qui pique l’ego à la sortie de la galerie des glaces. Il n’est plus de place que pour les autres, silhouettes coupées-déformées par la réflexion qui tourne la pièce. Prendre un peu de lumière et retourner sagement- dans l’ordre des choses- à sa place.

Olafur Eliasson, Glacial Rock FLour Garden, 2016, Château de Versailles. Photo Delphine Lopez

Olafur Eliasson, Waterfall, 2016, Château de Versailles. Photo: Delphine Lopez

Et les forces de la nature qui le fascinent tant, Olafur. Le voilà qui rivalise, symétrie contre symétrie. Et l’automne le voilà aussi acteur au teint ocre d’une pièce humide et libre.

Olafur Eliasson au Château de Versailles, du 7 juin au 30 octobre 2016

Partager
Facebooktwitter

Suivez-nous
Facebooktwitterinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Further Projects